AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 A propos de cette partie

Aller en bas 
AuteurMessage
Diogene
Rat de Laboratoire
avatar

Masculin Age : 37
Localisation : Sète - Hérault (34)
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: A propos de cette partie   Mar 8 Jan - 13:04

Bonjour et bienvenue sur cette partie "Dessins animés des années 80"!!

Je vous propose ici un voyage dans les souvenirs de mon enfance, moi qui suis un trentenaire de la "génération Dorothée". Ceux qui partagent mon age auront, je l'espère, plaisir à m'accompagner dans ce voyage. Quant aux autres qui ont moins connus cette époque, bienvenue dans ce musée de souvenirs qui nous caractérisent tant.

Quand on parle des dessins animés des années 80, parler du "Club Dorothée" devient incontournable. Cette émission culte était la plate-forme des premiers mangas arrivés en France et de nos premiers amours télévisuels. Ne ratez pas non plus les vidéos du Joueurs du Grenier postés juste après.

Installez-vous confortablement dans vos fauteuils et bon voyage à vous! Smile



Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven



Le Club Dorothée est une émission de télévision française pour la jeunesse, diffusée sur TF1 du 2 septembre 1987 au 29 août 1997.

La première émission du Club Dorothée a lieu le 2 septembre 1987, consécutivement à la privatisation de la chaîne TF1. Dorothée, ancienne présentatrice de Récré A2, vient alors d'être nommée directrice de l'Unité des programmes jeunesse de TF1, fonction qu'elle exercera pendant 10 ans.

L'émission du mercredi matin s'appelle Dorothée Matin, celle du mercredi après-midi, le Club Dorothée et celle du dimanche, Dorothée dimanche.

À partir de septembre 1988, toutes les émissions sont regroupées sous l'appellation Club Dorothée. C'est également la création des émissions quotidiennes diffusées en fin d'après-midi sur TF1 les lundis, mardis, jeudis et vendredis. Rapidement, la chaîne rallonge le temps d'antenne de Dorothée, qui ira jusqu'à monopoliser près d'une trentaine d'heures de programme hebdomadaire, dont 8 heures de direct chaque mercredi de 8h55 à 18h. Le Club Dorothée devient un phénomène de société, réalisant des scores d'audience historiques.

Produite par AB Productions, l'émission est centrée autour de l'animatrice vedette Dorothée et lui permettait d'assurer la promotion de ses chansons, albums et spectacles. Dorothée est entourée de ses anciens co-animateurs de Récré A2 : Ariane, Corbier, Jacky et Patrick. Un orchestre l'accompagne lors de l'émission du mercredi après-midi : Les Musclés, qui sortiront plusieurs albums et tourneront deux sitcoms. Le chanteur Carlos est choisi pour devenir le parrain du Club Dorothée et apparaîtra régulièrement dans l'émission durant ses dix ans d'existence.

L'émission est réalisée à ses débuts par Robert Réa puis par Pat Le Guen, Jacques Samyn, Georges Barrier, Jean Pierre Spiero. Elle était écrite par Jean-François Porry.

Au départ, les programmes du Club Dorothée sont essentiellement composés de rediffusions (Candy, Goldorak, Jem et les Hologrammes, Jayce et les Conquérants de la lumière, Les Bisounours, Capitaine Flam, Les Minipouss, Mask, etc.). Mais, rapidement, et au fil des saisons, AB Productions et Dorothée innovent en diffusant les meilleurs dessins animés japonais ou européens qui contribuent largement au triomphe de l'émission. Les succès sont nombreux : Dragon Ball, Juliette je t'aime, Les Chevaliers du zodiaque, Ranma 1/2, L'École des champions, Bioman, Georgie , Nicky Larson , Sailor Moon , Le Collège fou, fou, fou, Lucile, amour et rock'n'roll, Power Rangers, Lamu, Olive et Tom et beaucoup d'autres.

L'émission développe fortement son audience en diffusant ces nombreuses séries japonaises (anime et tokusatsu), qui feront plus tard l'objet de critiques de la part de la presse intellectuelle comme Télérama ou Libération qui jugent ces séries niaises ou trop violentes.

Dorothée est toutefois à l'origine de la création de nombreux dessin animés français comme Sophie et Virginie, Les Jumeaux du bout du monde mais aussi Les Misérables de Victor Hugo et quelques œuvres de la comtesse de Ségur qu'elle adapte également en dessin animés.

Dès 1987, AB Productions produit ses premières fictions avec des comédiens : Les Aventures de Dorothée, un téléfilm unitaire diffusé en plusieurs épisodes au Club Dorothée et surtout Pas de pitié pour les croissants, une émission composée de mini-sketchs joués par les animateurs du Club Dorothée, avec le plus souvent un invité célèbre et diffusée tous les dimanches matins entre 1987 et 1991.

À partir de 1989, AB Productions se lance dans la production de sitcoms à succès telles que Salut Les Musclés (1989), Premiers Baisers (1991), Hélène et les Garçons (1992), Le Miel et les Abeilles (1992) ou Les Filles d'à côté (1993).

Des émissions annexes au Club Dorothée sont également lancées.





De nombreux jeux ponctuent l'émission. Parmi les plus marquants : Le Jeu de l'ABC, Le Bon Numéro, Allô à l'huile, Le Jeu des génies, Tu chantes, tu gagnes, Le Zigouigoui, Le Splitch splatch splotch vlan, Le Jacky Seau, Le Face-à-face, Le Trésor dans la ville, Chacun sa chance, Le Jeu des parents , etc.. Les jeunes téléspectateurs peuvent ainsi remporter de nombreux cadeaux présentés par le célèbre Monsieur Cadeau, la « voix » du Club Dorothée. Des cérémonies et concours étaient organisés comme les Clubs d'or, le Grand Jeu des supers chansons de Dorothée, Vous êtes géniaux ou encore Les Héros dans la ville.

Le programme est également constitué de rubriques éducatives et divertissantes, présentées par diverses personnalités, comme Les Animaux du docteur Michel Klein, Le Dessin par Lionel Gédébé, La Science par Michel Chevalet, L'Horoscope de Madame Soleil, La Magie par Gérard Majax, Les Gadgets et Le Sport par Patrick Simpson-Jones, Les Livres, la Bande dessinée où le cinéma par Dorothée, Les Jeux vidéo par Cyril Drevet. Même Patrick Poivre D'Arvor viendra parler d'astronomie et d'espace dans l'émission du mercredi matin en 1988. Sans oublier les nombreuses opérations humanitaires comme On pense à toi et Le Noël de l'amitié.

Le Club Dorothée est aussi une émission de variétés, qui reçoit chaque mercredi après-midi divers artistes français et internationaux. Un véritable show en direct de 14h30 à 18h, avec un orchestre (Les Musclés), des choristes (Martine Latorre et Francine Chantereau) et des danseurs (Les Windo's). Rapidement, l'émission sert de tremplin médiatique à de nombreux comédiens de sitcoms AB, que la maison de production désire lancer dans la chanson comme Hélène Rollès, Christophe Rippert, Manuela Lopez, Sébastien Roch, Julie Caignault, Les Jumelles, Anthony Dupray, Babsi ou Mallaury Nataf et qui finiront par monopoliser les plages « variétés » du Club à partir de 1992.

D'autres artistes déjà confirmés, amis de Dorothée ou produits par AB, bénéficient d'une large exposition médiatique grâce à l'émission, comme Emmanuelle Mottaz, Bernard Minet, Les Musclés, Jeanne Mas, Pierre Perret, Chantal Goya, Dave et Carlos.

Régulièrement, l'émission quitte les studios de La Plaine Saint-Denis à Paris pour voyager à travers le monde. C'est ainsi que lors des vacances scolaires, Dorothée et son équipe font découvrir aux jeunes téléspectateurs la beauté, les particularités, l'histoire et la culture de nombreux pays ou villes du monde (Italie, Canada, Chine, Grèce, Angleterre, Turquie, Israël, États-Unis, Égypte, Maroc, Russie, Japon, DOM-TOM, Tunisie, etc.).

En mai et juin 1995, le Club Dorothée du mercredi après-midi change de formule et devient le Super Club Dorothée : l'émission est 100 % musicale et 100 % live. Le rock'n'roll y a une place importante, Dorothée et les chanteurs issus des séries d'AB Productions chantent en live et s'amusent en duo ou trio. Le temps d'antenne passe cependant de 3 heures à 40 minutes.

À la rentrée de septembre, le Club Dorothée du mercredi après-midi reprend son concept initial et son temps d'antenne habituel. Puis, lors du lancement de la dernière saison, de septembre à décembre 1996, une nouvelle formule voit le jour avec notamment Dorothée toute seule à la présentation de son show des mercredis après-midi. La programmation musicale est axée sur les artistes dance et les boys-bands, ainsi que Dorothée elle-même pour la promotion de son dernier album Toutes les chansons du monde.

Après 9 saisons et une certaine lassitude perceptible, Dorothée modernise son émission et renouvelle son concept avec une présentation « cyber » dans laquelle le phénomène internet (qui n'en était encore qu'a ses débuts) est mis en avant. C'est à cette période que l'animatrice recrute dans son équipe son ancien concurrent aux émissions jeunesse, Éric Galliano. L'animateur trentenaire amène un peu de folie, de fraîcheur et de modernité à la dernière saison du Club Dorothée, dont l'usure commence à poindre.

Au printemps 1997, TF1 annonce l'arrêt du Club Dorothée : AB Productions vient de lancer son bouquet satellite et fait donc concurrence à TPS. TF1 ne souhaite pas travailler avec son nouvel adversaire. Après 10 ans d'antenne et malgré une audience toujours en tête, l'émission Club Dorothée se termine le 30 août 1997, ayant sans conteste marqué l'histoire de la télévision. Le contrat du Club Dorothée avec TF1, prend fin le 31 août 1997. L'émission n'est pas renouvelé, pour la rentrée de septembre 1997.

À la rentrée 1997, le 1er septembre, TF1 lance sa nouvelle émission constituée d'un enchaînement de dessins animés sans présentateurs, TF! Jeunesse. Pour la première fois depuis 1987, le Club Dorothée est absent de la grille des programmes de TF1.



Le Club Dorothée a fait des séries animées sa force dès sa création en 1987 et surtout dès la rentrée 1988, où, parallèlement à la rediffusion de séries-cultes (Candy, Capitaine Flam, Goldorak), il acquit un certain nombre de dessins animés, pour la plupart japonais. Les producteurs Jean-Luc Azoulay et Claude Berda avaient acheté les droits de dessins animés à des maisons de production japonaises comme la Toei Animation.

Beaucoup de dessins animés japonais comme Lamu ou bien Muscleman firent polémique et leur présence cannibalisa l'animation française. Si bien qu'en 1990, le CSA décide de fixer des quotas de création européenne et le Club Dorothée commença à diffuser davantage de productions ou de coproductions européennes .


L'émission de tous les records!

Un magazine reprenant les rubriques de l'émission et ses dessins animés sous forme de BD fut lancé en 1989 : le Dorothée Magazine qui tirera jusqu'à 150 000 exemplaires par semaine, de 1989 à 1997.

Le Club Dorothée était regardé par 75 % des jeunes de l'époque et réalisait des parts de marché colossales, entre 55 % et 65 % ainsi que des pics à 86 %. Un record jamais égalé depuis. À son apogée, l'émission occupera jusqu'à 26 heures d'antenne par semaine et plus de quarante en période de vacances scolaires (record mondial[réf. nécessaire]), Dorothée étant, en outre, la directrice des programmes de l'Unité jeunesse de TF1.

Pendant ses 10 ans d'existence, le Club Dorothée est toujours resté leader. France 2 usera pas moins de 13 émissions différentes pour tenter de concurrencer Dorothée, en vain.

En 1991 est lancée la fameuse carte de membre du Club Dorothée, totalement gratuite. L'émission comptait plus de 700 000 membres à l'été 1997.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diogene
Rat de Laboratoire
avatar

Masculin Age : 37
Localisation : Sète - Hérault (34)
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: A propos de cette partie   Mar 8 Jan - 13:06

Connaissez-vous le joueur du Grenier?

Ce toulousain pur souche s'est rendu célèbre sur le web, et notamment sur Youtube, par le biais de vidéos tests de jeux vidéos rétro très réussies et surtout très drôles.

Si je vous en parle ici c'est qu'il a eu la bonne idée de sortir des vidéos "hors-séries" pour parler des dessins animés de notre enfance. Outre que cela soit très drôle, cela permettra à ceux qui ne connaisse pas cette époque de mieux l'apprivoiser. Par contre je met en garde les trentenaires (et plus): la nostalgie n'est pas loin!



Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven











Bonus:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A propos de cette partie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A propos de cette partie
» [Brouillon] A propos de cette partie
» Partie de plaisir
» A propos du CNE
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Loups-Garous de Thiercelieux :: Archives des Parties :: Archives Temporaires-
Sauter vers: